La clause libératoire de Varane s’élèverait à 30 millions d’euros

Lors de cette saison, l’équipe de France et le Real Madrid ont été témoins de l’émergence de Raphaël Varane à un niveau élevé. Aussi, pour le club madrilène, le Français de 19 ans est devenu une valeur sûre qu’il faut protéger des clubs aspirants.

En peu de temps, il est passé de remplaçant à titulaire, dans son club, qui fait partie des plus riches, en effectif de qualité. Pour le moment, cet ancien joueur de Lens n’est pas prêt de quitter le Real et compte bien prolonger son contrat, avec celui-ci. En effet, le club semble être très favorable à son évolution. Toutefois, un nouveau contrat risque de coûter plus cher au club madrilène.

D’après le média El Mundo Deportivo, dans le premier contrat qui a été signé, lorsque le Real a acheté Varane, à 10 millions d’euros, il serait inclus une clause libératoire s’élevant à hauteur de 30 millions d’euros. Certes, il s’agit d’une somme très élevée mais, étant donné la constante évolution du tricolore, il ne serait pas étonnant que l’une des grandes formations européennes (comme le Barça, Arsenal, Manchester United, Chelsea, etc.) soit prête à sacrifier cette somme pour se payer se services de défenseur. Il y a encore quelques semaines, Varane avait impressionné en marquant contre le FC Barcelone, en coupe du roi. Pour avoir plus de garantie, le Real Madrid pourrait bien prendre l’initiative de signer, avec le Français, un contrat qui augmenterait son salaire mais aussi le montant de sa clause libératoire.